Lacrimas Profundere

Bonjour bonjour !

Enfin ! Enfin, je peux poster ce groupe ! Ceux qui me connaissent bien devaient se demander quand il arriverait. C’est chose faites ! Lacrimas Profundere est un groupe de rock gothique que je suis depuis plus de treize ans. Pour vous dire, l’album Burning : A Wish hante toujours mes oreilles alors que je l’avais acheté par hasard chez le disquaire du coin quand j’avais quinze ans 🙂

Alors certes, le nom peut faire peur, et à une certaine époque, la musique en aurait effrayé plus d’un également. Le groupe tournait plutôt dans les horizons d’un doom métal bien glauque (ce qui ne veut pas dire que je n’aimais pas :p ). L’album Burning : A Wish marquait pourtant déjà un tournant de leur carrière puisque le son était moins agressif, la voix plus chantée qu’auparavant. Lacrimas Profundere partait sur la pente douce du rock !

Avec l'ancien chanteur, Christopher Schmid.

Depuis l’album pré-cité, le sens dans lequel évolue Lacrimas Profundere est clairement beaucoup plus populaire. L’album Filthy Notes For Frozen Hearts sera le premier à toucher le grand public et c’est (à peu près) à partir de ce moment que le groupe soigne son image vestimentaire et scénique. Les deux albums suivants auront d’autant plus de succès avec le nouveau chanteur qui semblait déjà jouir d’une bonne réputation auprès de la gente féminine, et Lacrimas Profundere devint un groupe à la renommée internationale (dans le milieu gothique s’entend ^^), en particulier en amérique du sud où le métal, et surtout le métal gothique semble fonctionner à merveille !

Avec Rob Vitacca, Rock n' Sad style, comme ils disent !

Beaucoup de fans de la première heure furent déçus par la nouvelle orientation du groupe, et si vous vous demandez ce que j’en pense, je vous répondrais que j’aimais déjà le rock gothique avant que Lacrimas Profundere ne s’y mettes donc je n’y vois personnellement aucun inconvénient ! 😀

Le single du dernier album, The Letter écoutable sur The Grandiose Nowhere.

Le single de Filthy Notes For Frozen Hearts, Again, It’s Over. Avec l’ancien chanteur, frère du guitariste, co-fondateur du groupe.

Et en souvenir du bon vieux temps (du mien quoi :D), A Summer’s End de l’album Burning : A Wish. Rien que pour le piano, prenez le temps d’écouter !

C’est une véritable part de moi même que je viens de vous livrer… J’espère que vous apprécierez, et sinon je ne veux pas en entendre parler 😀

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s