The Gathering

Bonjour bonjour amis de la candeur et de la caresse sonore !

Je continue sur ma lancée doucereuse comme promis avec un groupe qui pourtant (et ce n’est pas la première ni sans doute la dernière fois que je vous dis cela) avait commencé sur la scène doom. Hey oui, tout comme Anathema et Lacrimas Profundere, encore des ex grands méchants qui sont devenus des maîtres de la mélodie atypique et magique. The Gathering, un groupe de rock atmosphérique donc.

Avec l’ancienne chanteuse, Anneke van Giersbergen.

Cela vaut-il le coup ? Ne vous ai-je pas donné matière dans le domaine ? Oui et non, car The Gathering se démarque des autres. Son inspiration est particulière, son monde sonore unique et la voix de son (ex) chanteuse également. Je met la parenthèse sur ex puisque les chansons présentées ci après seront accompagnées de la voix de cette ex chanteuse. J’ai appris qu’un album a vu le jour depuis qu’elle a quitté le groupe, mais n’ayant pas encore eu le temps de l’écouter, je ne m’avancerais pas sur le résultat, bien que je ne sois pas vraiment inquiet !

Je vous invite maintenant à découvrir sans détour cet univers musical qui parlera de lui même (Ouais ! Y’en a marre du blabla !) 😀

Souvenirs sur l’album éponyme :

Waiking Hour sur l’album Home :

Et Travel sur l’album semi acoustique Sleepy Buildings :

En espérant qu’aujourd’hui encore, vous aurez bien plané 😉

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

5 réflexions sur “The Gathering

  1. Bien sûr que cela vaut le coup ! 😛
    The Gathering vient même de la scène doom/death (je vous renvoie à l’album Always… quelques années avant qu’Anneke Van Giersbergen ne rejoigne le groupe). C’est également un des premiers groupes à proposer le chant « belle et la bête », entre voix claire féminine angélique et death growl bien méchant. Certains titres de cette première époque seront d’ailleurs réarrangés de manière semi-acoustique sur le live Sleepy Buildings qui fait montre de tout le talent d’Anneke sur scène.

    Le formation est ensuite passée par le doom atmo (Mandylion est une pierre angulaire manifeste du genre !) avant de dévier vers des sons plus rock auxquels sont associés des éléments électro. D’où la dénomination trip rock employée par The Gathering (faisant de leur musique une cousine éloignée du trip hop bien connu des fans de Portishead ou Tricky).

    Travel fait partie de mes morceaux favoris, et même si je suis fana de ce live semi-acoustique, je crois que rien ne surpasse la version studio sur How to Measure A Planet ? 😛


    Je me permets enfin de poster un lien en rapport avec la période doom atmo (Mandylion), histoire d’avoir un aperçu des différentes facettes du groupe (encore que je vous recommande chaudement l’écoute du tout premier disque dans un registre bien différent). Un deuxième album est en préparation avec la nouvelle chanteuse. Le single Heroes For Ghosts est des plus prometteurs ! Remarquable. Quant à Anneke, elle continue son ptit bonhomme de chemin, entre son groupe et ses nombreux featurings (qui vont jusqu’à lui faire reprendre du Iron Maiden acoustique avec le groupe de cover Maiden United !).

    Je crois que j’en ai assez dit… désolé de vous ennuyer avec mon blabla, mais quand il s’agit d’un groupe pareil, difficile de s’en empêcher !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s