Punish Yourself

Bonjour à tous ! Dernier jour de la semaine enfin ! C’est pas qu’écrire sur le blog me gêne ! C’est que le weekend, c’est le pied voilà tout.

Je vais continuer dans la lancée de Flyin Caillou qui nous écrira sans doute d’autres dossiers dans le futur. Il est féru de musique, que l’on peut citer comme sa première passion et il a beaucoup de choses à nous faire découvrir ! Donc, dans le style électro/rock, nous allons partir à la rencontre de Punish Yourself. Je dis rock, mais je devrais plutôt dire métal ! Je vous entends déjà « Avec Julio de toute façon, rock=métal » !

Punish Yourself est un groupe originaire de Toulouse qui a un son bien personnel. Des ambiances et mélodies électroniques glauques, des rythmiques lourdes de guitares saturées, accompagnées de paroles peu ragoutantes en général et le tout dans un esprit série-Z de science-fiction. Ils font également partis des groupes qu’écoutent les membres de la culture underground, catégorisés parfois dark wave ou cyber punk, et vous comprendrez bien vite pourquoi.

Complètement barrés, les musiciens de Punish proposent un univers unique !

Ajoutez à tout ça des prestations scéniques surréalistes où les Punish Yourself s’amènent recouverts de peinture phosphorescente, finissent bien souvent nus, et équipent la scène d’une barrière pour que les fans puissent l’escalader. Un nom qui incite à l’auto-flagellation et vous aurez à peu près tous les éléments !

Personnellement, j’ai découverts le groupe avec la chanson Gay Boys In Bondage (voyez encore le nom de la chanson ^^) sur l’album Sexplosive Locomotive. J’étais peut-être un peu jeune mais je n’y comprenais rien si ce n’est que j’adorais la musique. Je me suis procuré bien plus tard l’album Gore Baby Gore dont la pochette est ornée d’une fillette mangeant l’œil d’une nana décapitée… Vraiment effarant si on aborde la chose avec le bon état d’esprit et le second degrés qu’il faut ! Par ailleurs, ce cd est accompagné d’un live de bonne qualité et de morceaux en featuring avec Candice de Eths pour ne citer qu’elle ! A découvrir donc, et on commence tout de suite !

Gay Boys In Bondage, l’origine pour votre Julio :

USD, We Are Ready vidéo du DVD présent sur Gore Baby Gore, tiré de l’album Sexplosive Locomotive :

Et Dead White Skin sur l’album Gore Baby Gore en featuring avec Candice de Eths, groupe métal français :

En espérant ne pas vous avoir trop effrayé aujourd’hui ! Il y a de tout dans le monde de la musique et Punish Yourself… C’est excellent 🙂

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s