RATT

Salutations distinguées chers lecteurs !

Comme vous le savez, je suis très heureux que Music U Need entame des démarches en relations directes avec des artistes et, pour ceux qui apprécient aussi cette facette de notre activité, je vous rassure en vous promettant d’ors et déjà deux articles dans les deux mois à venir, et carrément une super surprise pour la rentré !

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une raison pour ne pas réviser nos classiques ! Et aujourd’hui, j’aimerais vous faire écouter, découvrir ou redécouvrir un vieux groupe de hard glam, j’ai nommé RATT !

Quand je vous dis un vieux groupe de hard glam, on voit ici que je ne déconne pas !

L’histoire de RATT, c’est un peu celle du hard rock en général. Formé en 1977, le groupe, influencé par les grands du rock et les précurseurs du hard, fait un départ fulgurant après le lancement de leur premier album Out Of The Cellar en 1984. Quand je dis fulgurant, c’est carrément qu’ils cassent la baraque et partent faire le tour du monde pour faire entendre leurs chansons à toute la planète ! Ce que j’appelle les débuts de l’histoire du hard : un succès retentissant !

Les albums s’enchainent ensuite, quatre albums sur cinq ans, ainsi qu’une sorte de best-of. Si le premier d’entre eux, Invasion Of Your Privacy, fait bonne impression sur son public et la presse, les productions suivantes ne feront que diminuer l’image de marque du groupe, le nombre de ventes, et au passage l’unité du groupe. C’est la deuxième phase de l’histoire du hard rock : l’essoufflement, le succès trop grand qui fait perdre la tête peut-être et puis la drogue bien sur !

Laissant place à de nouveaux genres de musique, en particulier le grunge à l’époque, RATT s’éteint pour mieux renaître en 2009 avec Infestation qui sera très bien accueillis par la presse (il faut encore que j’aille l’écouter, pour vous dire si j’ai du retard !). Ce que j’appelle la fin de l’histoire du hard rock : ces musiciens qui se rendent compte qu’ils savaient faire de la bonne musique et qui s’y remettent sur des bases plus saines ! Et donc, si vous suivez bien, de fin on passe à un nouveau commencement, Dieu merci ! 🙂

Pfffiouuuu, j’ai fini ! Je raconte bien les histoires hein ! Merci Wikipédia et quelques sources de plus pour le contenu. Bref ! Je vous invite à découvrir un peu ce groupe. Ce que j’en pense personnellement ? Et bien, je dirais que si je ne suis pas aussi fan que certains groupes que vous trouverez dans le blog, Ratt me fait passer de très bons moments… Même d’excellents moments ! Des vents de liberté soufflent dans leurs compositions et c’est tout ce que j’aime dans le hard rock. Mais voyez vous même !

Body Talk sur l’album Dancing Undercover que j’écoute pas mal au boulot, ça met dans une ambiance bizarre je l’accorde :

You’re In Love sur l’album Invasion Of Your Privacy ! Rien que pour leur look, c’est unique ! Et ça n’empêche pas qu’ils savent en jouer de la musique !

Et enfin, You’re In Trouble, sur le premier album Out Of The Cellar que j’écoute aussi beaucoup ! Et en live !

Je suis sur que certains trouveront le son trop vieux à leur goût. C’est un point de vu qui se défend, mais moi j’adhère à leur musique. Et je suis sur de ne pas être le seul ! Enfin, pour ceux qui se demandent comment j’ai découvert le groupe, la réponse se trouve dans un article publié récemment, à vous de trouver 😉

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

Une réflexion sur “RATT

  1. Très bon groupe, Percy est complétement dingue d’Aerosmith. RATT fait en effet référence à l’un des titres du célèbre Rocks : Rats in the Cellar. On comprend alors bien mieux d’où provient le nom du premier LP. Le son peut paraître un peu daté certes, mais c’est aussi ce qu’on recherche avec ce genre de formations. Le problème vient surtout du fait que les versions numériques auraient bien besoin d’un remaster digne de ce nom. Si possible privilégiez un enregistrement vinyle ! Dans tous les cas Infestation ravira les fans de productions bien lourdes et plus actuelles.

    Body Talk est un très bon titre en effet, et aussi un des plus speed (sorti en pleine période thrash, mais ce n’est pas pour autant que le groupe retournera sa veste !). On pourrait également parler du mega tube Round And Round (autre clin d’œil aux rockeurs de Boston tiens !) et de son clip… pittoresque ! Il faut avouer qu’ils étaient particulièrement inspirés dans le domaine. Dans celui de Back For More, on y retrouve par ailleurs Nikki Sixx et Tommy Lee de Mötley Crüe, ainsi que la très jolie Tawny Kitean dont la plastique avantageuse lui permit de poser pour la pochette de Out of teh Cellar et du premier EP (ce sont ses jambes). Pour l’anecdote, elle fut la petite ami du regretté Robin Crosby, fameux guitariste de RATT, avant de devenir quelques années pus tard madame Coverdale (Deep Purple, Whitesnake). Ceci explique notamment sa présence dans plusieurs clips du Serpent Blanc… jusqu’à leur séparation.

    RATT et Whitesnake ont un autre point commun en la personne de Warren De Martini qui participa à la tournée best-of de la mi-90s du Snake, aux côtés d’Adrian Vandenberg (deux bretteurs de premier choix !). Au rayon des anecdotes, on pourrait mentionner la participation de Michael Schenker (Scorpions, UFO, MSG) aux côtés des rongeurs, en remplacement de Robin Crosby, un peu trop accro aux substances illicites. Il partagea ainsi la guitare avec Warren de 1990 à 1991.

    Les trois premiers albums sont vraiment très bons. Detonator est quant à lui un album très solide mais sorti un peu trop tard, le hard US ne passionnant plus autant les foules à l’aube des années 1990. Mais avec le recul, on réalise aujourd’hui à quel point cet album est agréable et bien composé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s