Tracer

Bonjour à tous !

La semaine dernière fût placée sous le signe des concerts et j’ai eu le plaisir immense de découvrir Royal Republic en live, dont Redg vous avez déjà parlé, mais également 30 Seconds To Mars sur lesquels je rédigerais sans doute un article également. Le concert fût magnifique, avec un contact avec le public comme on en voit rarement. Tellement de contact que j’en regrettais un peu qu’ils ne passent pas plus de temps à jouer ! Mais génial quoi qu’il en soit !

Mais si je suis ici aujourd’hui, c’est pour vous parler du groupe qui était en première partie de Royal Republic, j’ai nommé Tracer ! Une très bonne surprise, très rock, presque hard sur les bords, vraiment bon. J’ai même acheté le cd sur place ce que je ne fais jamais d’habitude, à cause du prix. Mais là, il me le fallait 🙂

Partons donc à la découverte de Tracer.

Le groupe présent pour la première partie de Royal Republic

Pour ceux qui nous suivent depuis un moment, vous avez du constater que nous avions fait une petite passe rock australien en vous citant Jet, Airbourne et The Vines. Nous aurions aussi bien pu vous parler de Wolfmother ou encore Midnight Oil ce qui est susceptible d’arriver un jour. Tout ça pour vous dire que la scène australienne bouge et bouge bien. Chaque groupe que j’ai pu écouter venant de l’île géante m’a toujours convaincu et Tracer ne fait pas exception.

Originaire donc d’Australie, le groupe suit une formation rock classique, à savoir guitare/chant, basse, batterie et rien qu’avec ce petit monde, ça envoie du lourd. Les deux frangins qui assurent les instruments à cordes distillent un rock puissant (avec en live, une présence détonante, dont leur fameux duo de « on joue la guitare et la basse dans le dos », jeu auquel se prête parfois le batteur) appuyé par le barbare à barbe qui tape sur sa batterie sans ménagement mais avec virtuosité néanmoins. Autre petit détail sympathique, l’ami bassiste partage le temps d’une chanson le chant, et on est surpris par une voix gutturale et puissante qui frôle le métal pour notre plus grand plaisir.

Pour la petite histoire, les deux frères jouaient auparavant dans un groupe de blues ce qui peut expliquer que nous avons affaire à du rock très bon, très brut ! Et puis joué par des gueules d’anges blondes (bon, pas le batteur !) qui ont en plus le talent de bien le faire en live ! Que dire de plus sinon de passer à l’écoute.

Et on commence avec Too Much, chanson du dernier album Spaces In Between :

Et comme leur album est tout récent et que Tracer n’est pas encore très connu, voici un live avec la chanson Don’t Forget My Name sur leur précédent EP LA? :

Je vous invite surtout à aller sur Deezer pour écouter le dernier album en entier ça vaut le détour, et j’espère vous l’avoir prouvé avec ces deux morceaux et mon petit article sans prétention (il est trop bien en vérité n’est ce pas ?) !

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

4 réflexions sur “Tracer

  1. Vus également sur scène avec Redg, y’a quelques sons qui me rappellent vaguement Wolfmother, que t’as pas cité 🙂

    Quoi qu’il en soit, en plus d’être des mecs super sympas (scène et merch), c’est vraiment de la putain de balle ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s