The Last Vegas

Salutations les Johnnys !

J’espère ne pas trop vous avoir manqué durant mes courtes mais magnifiques vacances. Ceci étant dit, Julio est sur la piste, c’est reparti pour un tour ! Et comme j’ai grand besoin d’énergie pour me remotiver à travailler, je vais vous balancer du lourd, mais aussi du jeune, du frais, de la patate ! Nous allons parler aujourd’hui d’un groupe dont la dernière production a vu le jour en 2009, et dans des circonstances on ne peut plus favorable (j’omets le dernier EP Other Side téléchargeable sur leur site web).

Et pour fixer un peu plus le décors avant de se jeter dans l’arène, on pourrait aussi dire que Nikki Sixx et DJ Ashba n’ont pas totalement rien à voir avec mon chouchou d’aujourd’hui, et que donc, encore une fois, nous allons partir dans le monde du glam, du hard, du rock n’ roll, celui de The Last Vegas et de leur album Whatever Gets You Off. Un truc qui en jette !

Début de l’histoire s’il vous plait ! 🙂

The Last Vegas

The Last Vegas, des rock n’ rolleur comme on les aime !

Bon, je vous disais des petits jeunes, c’est un peu exagéré puisque notre groupe a commencé ses déboires à la fin des années 90 à Chicago alors que ses membres étaient encore étudiants. Ceci dit, leur première publication ne verra le jour qu’en 2004. On peut donc parler de groupe jeune quand même. Le véritable lancement du groupe se fera avec l’EP High Class Trash que je n’ai pas encore eu la chance d’écouter, dont un des morceaux se retrouve sur Guitar Hero II tout de même ! Ensuite, c’est le grand tournant, les Last Vegas récupèrent un nouveau chanteur et un nouveau bassiste qui semblent donner un second souffle au groupe. La sortie de l’album éponyme y aide également. Et enfin le concours, le fameux concours !

Ça mérite son paragraphe en entier puisque c’est à ce moment qu’interviennent les stars pré-citées (bassiste des Mötley Crüe, guitariste des Guns). Un concours organisé aux USA par Mötley Crüe a eu lieu courant 2008. Son nom : Guitar Center’s On-Stage: Your Chance to Make Rock History, rien que ça ! Le but, passer avec son groupe et se faire remarquer par les Mötley Crüe. A la suite duquel le gagnant remportait $20.000, $25.000 de matos chez Gibson, un contrat chez 10th Street Entertainment et un enregistrement chez Eleven Seven Music. Hey bien nos chers de Last Vegas ont mis dehors pas loin de 8000 candidats. C’était parti pour l’enregistrement de Whatever Gets You Off en compagnie de Nikki Sixx ! Et pour le soucis du détail, on rajoutera la tournée US avec le Crüe.

En ce qui me concerne, je suis tombé sur l’album par hasard, en cherchant un groupe à la Buckcherry. Après avoir écouté deux chansons, je me suis payé Whatever Gets You Off qui doit être depuis un mois mon cd de voiture ! Certains morceaux font penser aux classiques du genre tels que la première chanson de l’album, Whatever Gets You Off encore une fois. Certains prouvent la jeunesse du groupe en laissant s’immiscer des influences plus punk rock sur les bords comme le refrain de Outta My Mind. On pense parfois au côté glam/rock n’ roll avec I’m Bad. Et puis des éclairs de génie comme sur Love Me Bad, vraiment incroyable ! Le tout avec une fraicheur et un vent de renouveau qui fait que, on a parfois beau penser à tel ou tel groupe en les écoutant, c’est eux qui nous font rêver et personne d’autre ! C’est pourquoi je vous propose maintenant d’accrocher vos ceintures pour partir à la découverte musicale de The Last Vegas !

Et on commence tout de suite avec Love Me Bad. La différence avec Whatever Gets You Off est que cette version provient de l’album éponyme du groupe. Le son est moins gros, mais la compo toujours géniale :

Whatever Gets You Off, imaginez-vous conduire sur une belle ligne droite avec un gros soleil, une clope, une bière et vous comprendrez pourquoi il est dans ma voiture cet album… Non, je ne bois pas au volant 🙂

Je vous laisse découvrir la suite par vous-même car l’album est disponible sur Deezer. J’espère juste que ces deux morceaux auront suffis à vous convaincre, mais pour moi, ça ne fait pas l’ombre d’un doute ! Vous êtes jeunes, beaux, rêvez d’aventures ? C’est ce qu’il vous faut ! A bientôt sur Music U Need !

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s