Donemat et … ma rencontre avec Daonet !

Deiz mat chers lecteurs !

Je suis très très heureux de venir à vous avec ce nouvel article qui est le résultat d’une collaboration étroite avec le groupe dont nous allons parler aujourd’hui. Nous avions déjà auparavant été en contact avec des personnes désireuses de faire leur apparition dans nos pages (rappelez-vous Aurélien Simon ou encore Sedona Sunrise) mais cette fois-ci, nous sommes allés plus loin puisque j’ai eu le plaisir d’interviewer le groupe lors de leur concert du Samedi 10 Mars 2012, organisé par l’association Mégascène.

Alors pour vous éclairer tout de suite sur la formation en question (j’aime entretenir le suspense mais bon), je peux d’ors et déjà vous dire que nos messieurs font du rock. Mais du rock quoi ? Je vous le donne en mille, du rock breton ! Leur nom, Daonet, pour les connaisseurs, vous aura déjà mis la puce à l’oreille. Il s’agit d’un mot breton signifiant « Maudit » et faisant également référence à l’autre nom de Nantes : Naoned.

Vous voilà dans le contexte, nous allons pouvoir commencer !

Daonet

Daonet en pleine action lors du concert hier soir à Saint Colomban !

C’est donc un beau matin que je reçois une suggestion de groupe par un certain Gwendal. Il me suggère d’aller écouter Daonet. Évidement, je vais voir et je constate que Gwendal est aussi le nom du chanteur. Coïncidence mon cher Watson ? Certainement pas ! Et donc, après quelques mails et un cd reçu à la maison, l’histoire de ma rencontre avec les « Damnés » était écrite. C’est à l’étage de la salle des Mauves de Saint Colomban que nous discutons dans une ambiance détendue et chaleureuse. Daonet, c’est en effet une histoire humaine qui dure depuis une douzaine d’années avec une complicité qui crève les yeux. Si Gwendal, chanteur guitariste flutiste, est à l’origine du projet, il a su s’entourer de bons compères. Gilles, le « doyen » et bassiste du groupe, officie au sein de Daonet depuis dix ans cette année, et Hervé, batteur à l’appétit féroce, depuis pas loin de six ans.

Regroupés autour de valeurs communes, dont la première est l’amour de la musique bien sûr, nos trois korrigans bretons transmettent leurs idées via une musique rock énergique et puissante à souhait. En effet, qu’il s’agisse du jeu rapide et incisif de Gwendal, le slap de Gilles ou de l’efficace de Hervé, on peut dire que le trio envoi du lourd ! Mais Daonet, c’est aussi une forte composante traditionnelle. C’est donc au côté du rock que se retrouve mêlées des mélodies connues de tous les bretons et même au-delà. Je citerais Tri Martolod pour rester dans le classique, mais il serait dommage de passer à côté de leur version de l’hymne national breton, Bro Gozh Ma Zadoù, dont Daonet a joué un extrait sur France 3 pour la sortie de leur dernier album : Donemat.

Daonet

La pochette de l’album Donemat, dessinée par Brucéro

Donemat, qui nous souhaite la bienvenue avec son korrigan dessiné d’une main de maître, vous en conviendrez tous, est la consécration de Daonet qui avait auparavant enregistré deux démos sans jamais cependant concrétiser sa forte expérience scénique sur un véritable album. Sur cet album, on retrouve les éléments caractéristiques de Daonet que j’ai pu vous décrire plus haut, ainsi que les valeurs qu’ils défendent. Qu’il s’agisse de valeurs humaines, d’attachement à la tradition et à l’histoire bretonne ou d’un militantisme affirmé pour l’appartenance de la Loire Atlantique à la Bretagne, Daonet exprime ses idées d’une façon qui se veut positive et ouverte vers le monde. Une démarche louable qui passe par la volonté de fournir la traduction des textes écrits en breton pour être compris de tous, et certains morceaux écrits directement dans la langue de Molière. C’est ainsi que Tribann tribal, écrit en français, trouve sa structure dans la philosophie ternaire druidique : Force, Sagesse et Amour.

Alors j’espère ne pas présenter Daonet avec un air trop solennel mais il me tient à cœur de rapporter fidèlement les propos de ses musiciens. Je pourrais aussi vous raconter que Gwendal a eu le malheur une fois de faire tomber une lentille dans les toilettes juste avant un gros concert, ou encore qu’un internaute, le confondant avec un autre artiste breton, l’avait déclaré en prison à la grande surprise du principal concerné, ou encore que sa façon de jouer sur Kreionoù du est digne d’un guitariste de hard rock ! Mais pour tout ça, j’ai envie de vous dire d’aller les voir en concert et d’en parler avec eux durant une séance de dédicace. Car c’est encore sur scène qu’ils sont les plus impressionnants, avec, j’insiste, cette capacité à faire un set moderne tout en nous entraînant dans cette dimension traditionnelle qui leur est chère.

Je vous invite maintenant à découvrir deux morceaux que j’ai pu trouver sur YouTube, en commençant par Rok a roak, nom de leur dernier EP, signifiant « Rock, en avant » et ce n’est pas pour rien vous allez voir !

Et sur le dernier album, Gwerz Marv Pontkaleg, issu d’une chanson traditionnelle remise à la sauce Daonet pour notre plus grand plaisir.

Comme je vous le disais, Daonet a cette capacité à revisiter les classiques et, c’est leur crédo, à ne le faire que s’ils arrivent à y apporter quelque chose de nouveau, tout en respectant le rythme et la mélodie d’origine. Un challenge pour la composition, un plaisir pour Gwendal, Gilles et Hervé !

Voilà ! Ici s’achève notre périple en compagnie des korrigans, en espérant que vous ne vous soyez pas fait mordre un orteil ! Je ne saurais trop vous conseiller d’aller faire un tour sur le site officiel de Daonet, que ce soit pour vous informer plus amplement sur le groupe, sur leur musique ou encore acheter leur cd tout simplement ! A bientôt sur Music U Need, pour de nouvelles aventures, et de nouvelles collaborations avec des artistes aussi sympathiques et talentueux que Daonet !

Site officiel

Julio pour Music U Need

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s