Black Verva

Bonsoir à vous lecteurs de Music U Need !

Vous vous demandez peut-être ce que nous allons faire ce soir ! Et bien comme tous les soirs ! Nous allons tenter de découvrir un nouveau groupe. Mais en fait de tentative, il s’agit bel et bien d’une sacrée découverte, amenée par le groupe dont il est question car ce sont ses membres qui ont pris contact avec votre serviteur. Et donc, nous y voilà : Black Verva on Music U Need !

Dans ce cadre particulier où je bosse directement avec les artistes concernés, je suis particulièrement enchanté, je vous demande donc d’avance de pardonner mon excitation, mon manque de retenue dans le propos, tout ça tout ça ! Mais parlons donc de ce groupe, qui se classe lui-même et à juste titre dans un genre rock-indie, mais aussi expérimental. N’hésitez pas à lancer le lecteur BandCamp en même temps que vous lirez l’article, ce sera d’autant plus parlant 😉

Black Verva

Les membres de Black Verva, une équipe très soudée !

Et on commence, vous me pardonnerez, avec un ton un peu scolaire : l’historique du groupe ! Faut bien savoir de qui on parle. Black Verva est une formation parisienne récente composée par des membres provenant de divers autres groupes. C’est progressivement que le line-up s’est retrouvé là où il en est maintenant. Nicolas, Martin et Djow, respectivement guitare et chant, batterie et claviers, sont à l’origine de Black Verva. Problème, les morceaux composés font dans la subtilité et il n’est pas évident de les assumer à trois sur scène. C’est donc pour des raisons scéniques que Paul à la basse, Kévin à la guitare puis plus tard Lison aux claviers (oui, oui ! deux claviers) rejoignent le groupe. Le courant passant bien entre les différents protagonistes, la formation se stabilise autour de ces six membres. Et nous voilà avec le Black Verva de maintenant ! Sur ce, le cours d’histoire est fini, je vous invite à passer au cours de musique !

La musique de Black Verva s’avère simple dans le ressenti et compliquée dans l’expression de ce ressenti. Comme le but est que je m’exprime, je vais donc me compliquer la vie ! A chaque chanson que j’ai eu l’occasion d’écouter, je me retrouvais dans un univers doux et, par la même occasion, légèrement inquiétant. Si je devais expliquer d’où vient ce paradoxe, je pencherais pour ces deux éléments distincts que je perçois à l’écoute : d’une part, une enveloppe chaleureuse des claviers, une rythmique somme toute entraînante bien que les morceaux paraissent relativement peu rapide dans leur ensemble instrumental. Il s’agit là de la douceur dont je parlais, perceptible dès le début de Collage. D’autre part, le chant au ton sans joie (ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas apprécié !) et parfois légèrement éraillé, les mélodies/notes jouées par les guitares, laissent nos sens en alertes, typiquement le début de White Noise, semblant dire « reste sur tes gardes, quelque chose arrive » !

De fait, en tentant d’expliquer ce ressenti, j’aurais maintenant tendance à dire que le mélange de ces deux éléments de la musique de Black Verva incitent et au rêve, et à l’éveil (et non à l’inquiétude), laissant l’auditeur dans l’expectative et répondant toujours à cette demande au fur et à mesure de l’évolution des morceaux. Vous voyez ce que je veux dire ? Si oui, bravo ! Sinon, je vous invite à écouter ! Black Verva a sorti un EP sobrement intitulé EP_a, disponible à l’écoute sur BandCamp, que nous allons découvrir grâce à la merveilleuse technologie du site !

Je suis curieux de savoir si leur musique vous fait le même effet qu’à moi ! Disons qu’il y a fort à parier ! Si je devais citer un groupe qui met venu à l’écoute de cet EP, j’aurais dit Air. En posant la question à Kévin, il s’est avéré que je n’était pas à côté de la plaque puisqu’il semblerait que le duo français soit une de leurs influences. Ceci dit, on ne nage pas non plus dans le même style. Ne serait-ce que parce que Black Verva est plus instrumentalisé et que le chant est présent dans chaque composition.

Black Verva

Un groupe instrumentalisé comme je vous le disais !

Pour finir, des teasers que je m’empresse de partager avec vous !

Celui de White Noise :

Et un teaser de Collage, histoire d’illustrer mes propos encore une fois :

Voilà, c’était donc Black Verva. J’espère que leur travail a su vous atteindre comme ce fut le cas avec moi. Pour finir, un petit mot sur l’actualité du groupe à venir par Kévin lui-même :

Une série de concerts jusqu’en mars 2013. Puis Nicolas et Djow partent à Hong Kong pour quelques temps et vont y composer un second EP qui s’annonce différent, plus égal et cohérent en terme de style musical et on sera de retour en automne 2013 avec un EP tout neuf.

Kevin de Black Verva

Je ne pouvais pas mieux le dire ! Je vous souhaite à tous une bonne soirée en compagnie de Black Verva et vous dis à bientôt sur votre blog de découvertes musicales préféré 😉

Facebook

Julio pour Music U Need !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s