Ayers

Bonjour à tous !

Si comme moi, vous êtes en train de souffrir d’une difficile reprise du travail, alors peut-être manquez-vous de cœur à l’ouvrage. Qui pourrait vous en blâmer ? Certainement pas moi ! Mais pour ce genre de problèmes, je connais certains remèdes. C’est imparable et d’une simplicité extrême : un article sur Music U Need, une paire d’écouteurs et le son monté à fond ! Faites confiance à votre capitaine de bord, car le groupe nantais que nous partons découvrir ensemble aujourd’hui va vous sortir les mains du slip. J’ai nommé Ayers !

Ayers

Ayers en plein show ! Crédits photo : Alain Afo

Alors Ayers, c’est l’histoire d’une passion pour le hard qui prend vie en 2007 et s’exprime pour la première fois en 2009 dans un rade. Un premier set composé de reprises d’AC/DC et de Airbourne. Rien d’étonnant quand on écoute leur premier EP de sept titres, Way Of Life, enregistré en 2011 et sorti en 2012. Vous me direz, que s’est-il passé avant cet EP ? Et bien Ayers s’est forgé une petite expérience de scène avec pas loin d’une vingtaine de dates. On notera qu’ils gagnent un tremplin qui leur permet de jouer aux Nuits de l’Erdre devant un paquet de monde ! Depuis, la machine semble lancée avec de très bons retours critiques des dates sympathiques comme une première partie de Electric Mary.

Way Of Life

Way Of Life, premier EP de Ayers

Sinon pour parler musique, je ne saurais mieux dire que Ayers eux-même : Fuckin’ Hard Rock ‘n’ Roll ! Ça balance, ça arrache, ça ramone ! Dès que je lance un titre comme Rock ‘N’ Roll Mind, j’ai envie de me trouver dans une salle de concert à headbanguer. L’intro de Bottoms Up rappelle sans détour l’influence Airbourne et le morceau est une course folle de rock ‘n’ roll hyper électrique qui donne … encore une fois l’envie d’être en concert pour savourer pleinement cette énergie !  Je précise qu’il est onze heure du matin quand j’écris ces mots et que cela ne change rien à mon envie ! Et In Rock We Trust ne déroge pas à la règle. Fuckin’ Hard Rock ‘n’ Roll je vous disais !

La voix de la chanteuse, Kro (oui, Kro, mais peut-être ça se prononcer K-ro, c’est pas forcément une référence à la bière !), colle parfaitement à l’ambiance et elle nous embarque sans problème, surfant sur un mur de grattes pleines de feeling, hard et bluesy à la fois, et une ligne rythmique tripale … Vous savez, ce son qui retourne les tripes et qu’on adore quand ça fait ça ! Tripale ! Avec Ayers, je retrouve ce cocktail auquel je ne sais pas résister. Et vous en savez long sur le sujet !

Ayers

Ayers. Crédits photo : Aymeric Neau

Je n’ai pas encore la chance de posséder l’intégralité de l’EP. Mais vus les retours critiques, il y a fort à parier que l’ensemble est de la même graine. En plus, coup de bol, Ayers joue le 13 Septembre prochain à la Scène Michelet à Nantes, en compagnie de Pleasure Addiction, un autre projet glam de Butcho, chanteur de Rednekk Rampage. Autant vous dire qu’on ne va pas louper ça !

Voilà voilà pour Ayers ! Je vous invite à écouter trois chansons de l’EP grâce au player présent sur cette page ! Vous n’allez pas être déçus ! Et pour ceux qui n’ont pas le courage, en vidéo ici avec Bottoms up :

Et Rock ‘N’ Roll Mind :

Si ça, ça ne déchire pas ! Je peux vous dire que j’attends le 13 Septembre avec impatience ! Et je vous invite à faire le déplacement aussi ! Voilà, un nouvel article s’achève sur Music U Need, le blog de découvertes musicales. See you next time !

Site officiel

Julio pour Music U Need !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s