The Morganatics

Salutations et bienvenue sur Music U Need !

En ce beau dimanche de Février, les rayons du soleil m’ont donné l’envie d’écrire un article qui me trottait dans la tête depuis un petit mois. C’est long un truc qui squatte un mois dans la cervelle et c’est donc avec plaisir que je vais vous présenter The Morganatics, un groupe que Sarah de Dooweet m’a fait découvrir. Ça me fait penser qu’en ce moment, ce sont les découvertes qui viennent à moi et non moi qui fait des découvertes… Est-ce que ça change l’essence de ce blog ? Je méditerai là dessus.

Let’s go !

The Morganatics

The Morganatics

The Morganatics est un jeune groupe originaire de Paris. Formé en Avril 2012 autour d’un trio chant/guitare/batterie, la formation ne tarde pas à se compléter avec une basse et une guitare lead. Après un an et demi d’existence, The Morganatics sort Never Be Part Of Your World (nom que je simplifierai par NBPOYW pour le reste de ma chronique !), un premier album que l’on peut qualifier de véritable omni (objet musical… !). Se qualifiant eux-même de spleen rockeur (non sans bonnes raisons), vous conviendrez cependant que cela ne vous donne qu’une idée vague sur la musique de The Morganatics. On va tenter de vous éclairer !

Never Be Part Of Your World

Never Be Part Of Your World

Si je parle d’ovni en parlant de NBPOYW, cela ne l’empêche pas de m’être tout à fait familier. Les inspirations revendiquées telle qu’Anathema ou Porcupine Tree donnent des repères. L’atmosphère globale de l’album, très mélancolique, entre en résonance avec ma période orientée gothique. Les passages plus énervés mettent en évidence des racines métal. Et pourtant, malgré les balises nettes dans la musique de The Morganatics, celle-ci absorbe ces repaires, avec leurs codes, pour mieux exploser en un mélange original et salvateur.

Salvateur, je l’espère pour un maximum de personnes qui auront l’occasion d’écouter NBPOYW, car en ce qui me concerne, certains des morceaux de cet album m’ont permis de ressentir des émotions sur lesquelles j’avais abandonné l’idée de trouver une musique adaptée. Faisant ressortir ces émotions perdues, la musique de The Morganatics me fait frissonner. Le meilleur exemple est l’enchaînement de Three-Leaf Clover Girl et Pro-Mia, cinquième et sixième morceaux de l’album, dont le piano nu, la voix de Christelle, presque infantile, sont repris par l’ensemble du groupe (et le chant de Seb) dans une monté sur sept minutes, totalement épique et déstabilisant de par sa teneur. Ça fait vibrer l’âme, je vous le dis moi !

Plus généralement (parce que malgré mon enthousiasme, ça ne rend pas les choses plus claires !), The Morganatics évolue entre des morceaux assez rock comme Sand (As Children Say), single imparable de NBPOYW, ou encore Come With Me qui se targue de riffs carrément énervés, et des morceaux plus éthérés (Three-Leaf Clover Girl et Pro-Mia)Ceci étant dit, le rock et l’atmosphérique de The Morganatics sont indissociables.

The Morganatics en live

The Morganatics en live

Ce qui est le plus surprenant d’ailleurs, au delà du genre, c’est la cohésion de l’univers musical dès la première production. On a l’impression d’être face à une oeuvre qui a maturé pendant des années dans la tête d’un être romantique et torturé, qui ne fait qu’une du début à la fin. Le travail du Ongaku Studio et de Bill, un des chanteur de Enhancer, n’est sans doute pas pour rien non plus dans cette réussite, car le son est impeccablement calibré, les effets toujours bien choisis et l’ensemble est donc très professionnel.

Quoi dire de plus sur The Morganatics ? Je constate que je n’ai pas réussi à être clair en ce qui concerne leur musique mais juste à évoquer des bribes de mon ressenti à l’écoute de Never Be Part Of Your World. La meilleure chose à faire est donc sans doute d’écouter vous-même leur musique pour vous faire une idée. En ce qui me concerne, je suis conquis.

Sand (As Children Say), le clip officiel :

Voilà les loulous ! En espérant que cet article vous aura donné l’occasion de faire une nouvelle découverte ! Je vous laisse passer une bonne fin de dimanche en compagnie de The Morganatics et attention à ne pas déprimer à l’écoute de leur album, c’est avant tout de la belle musique avant d’être un spleen 😉

Site officiel

Julio pour Music U Need !

Publicités

Une réflexion sur “The Morganatics

  1. Ping : The Morganatics | music u need | Louder Than Th...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s