Hantcha

Salutations bande de loubards !

Ce vendredi je vous propose une découverte qui sort un peu de mes habitudes musicales mais comme je ne suis pas du genre à rester bloquer sur un genre, rien d’étonnant là dedans ! J’ai fait cette « rencontre » sonore par le biais de D&M Musique Management qui a de bons artistes à revendre puisqu’il s’agit de notre deuxième article à leur sujet après Me vs You. Laissez-moi donc vous présenter Hantcha.

Hantcha

Hantcha

Hantcha est arrivée dans ce monde avec la musique dans le sang. Son père pianiste lui fait une éducation musicale entre jazz, soul et folk et elle commence à chanter dans un premier groupe alors qu’elle vit à Madagascar. Rentrée, car née, en France pour ses études, laisse derrière elle ses premières expériences musicales à la guitare. La rupture avec l’île semble difficile d’après la bio que je lis et Hantcha se tourne vers la composition, trouvant même de l’inspiration dans le métal (chose assez surprenante quand vous aurez écouté sa musique !). Comme quoi, l’habit ne fait pas le moine et le métal, c’est bel et bien de la musique pour ceux qui en douteraient !

Après des groupes de reprises, un batteur nommé Julio (non, ce n’est pas moi !) la contacte et ensemble ils font un bout de chemin avec un groupe nommé My Blobfish. Il semblerait que ce projet marche pas mal et attire sur lui l’attention avec un album éponyme à son actif. Riche de cette nouvelle expérience, Hantcha démarre finalement un projet solo et a sorti son EP en Mars dernier. Et on est bien content que ce soit arrivé.

EP

EP

La musique d’Hantcha est un folk essentiellement centré sur la guitare, plein de chaleur. Que ce soit sur un morceau tel I Want, au rythme enjoué, ou Ndao Andeha, balade profonde avec son refrain en malgache (dirais-je !), on se fait emporter par un vent chaud, venu du sud. Don’t Give It Up peut se vanter quant à lui d’avoir un de ces riffs funky et léger, avec des harmoniques très bien senties laissant place à un refrain tout en monté et une partie chantée en français comme pour s’adresser à un plus large public avec son message de courage. Le mixage participe à cette communion intime que l’on éprouve à l’écoute de l’EP et donne la juste place à la voix d’Hantcha, au premier plan sans pour autant écraser l’ensemble, mais plutôt s’y fondant.

Autrement dit, une expérience fort sympathique que je vous conseille et vous propose d’écouter dès maintenant avec Ndao Andeha :

Et vous voilà calés pour la soirée, avec un air sympa en tête. Un album doit arriver d’ici la fin de l’année, début de l’année prochaine. Encore une expérience à venir, proposée par Hantcha ! Sur ce, je vous souhaite donc une bonne soirée et vous dis à bientôt sur Music U Need avec un prochain article un peu plus… dans mes habitudes 😉

Site officiel

Julio pour Music U Need !

 

Publicités

Une réflexion sur “Hantcha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s