Yugal

Salutations bande d’arracheurs d’ongles !

Aujourd’hui et comme promis il me semble dans le dernier article, un petit retour au source avec un groupe on ne peut plus métal qui nous est présenté par Blue Wave Promotion et qui déboîte des paquets de mamans par douzaine ! J’ai nommé Yugal.

Yugal

Yugal

Yugal est composé de cinq bonshommes originaires de Vannes, en Bretagne pour les incultes de la géographie du Grand Ouest français. Cette formation date de 2009 et … bah je ne sais pas comment ça s’est passé. Alors on va imaginer une histoire :

Le chanteur et le batteur se connaissent depuis la maternelle et étaient en kiff sur la maîtresse. Celle-ci étant trop vieille, ils ont développé une frustration qui, plus tard, s’est transformée en une envie folle de faire du métal. Ils s’entraînent dans leur coin et commencent à progresser. Des années plus tard, le bassiste et les gratteux, qui adorent écouter du métal au magasin de cd d’occaz’ du coin en buvant une bolée de cidre avec le patron, se sont pris une cuite dans un bar (elle est facile celle-là) en pleurant le fait qu’ils leur manquent un chanteur et un batteur pour faire un bon groupe de trash. Coup de bol(ée), les deux premiers sont là aussi et paf, les voilà réunis pour en découdre avec les décibels ! (la seule chose véridique est après la dernière virgule).

Enter the Madness

Enter the Madness

Et c’est ainsi que le groupe sort une première démo en 2011, From Pain To Pleasure, qui lui permet de tourner un brin. L’EP Illusion of Time, un six titres donnant déjà une bonne impression du son du groupe, sort en 2013. Entre trash super bourrin comme il faut et death/death mélodique assaisonné à la sauce orientale (suffit d’écouter The Mad Passenger pour comprendre de quoi je parle), Yugal promet beaucoup. Mention spécial aussi pour Into Spirits, morceau entièrement acoustique et magnifique, qui rappelle pour la millième fois que les métalleux ne sont pas des brutes qui font que du bruit put**n de bord*l de m**de ! C’est donc avec impatience que l’on ouvre Enter The Madness, sorti en Avril 2014, pour s’en coller plein les oreilles.

Et Enter The Madness ne déçoit pas. Dans la veine de Illusion of Time mais plus carré, avec un chant mieux maîtrisé et une meilleure production, Yugal poursuit son chemin sur des terres loin à l’est, aux limites de la folie qui suinte de titres comme Mindless Fool ou encore Psychotic, ce qui ne vous paraîtra sans doute pas un scoop quand on s’arrête sur le nom de ces chansons. Étonnamment par contre, je trouve cet EP plus agressif encore que son prédécesseur (on voit souvent l’effet inverse en fait). Avec Enter The Madness, plus de titre de quatre minutes en acoustique pour respirer, tout juste une intro sur le premier titre et des breaks comme sur Free Jail (à la 33e seconde) qui envoient quand même du pâté et mettent sacrément l’ambiance, avant de repartir dans la noirceur brute de Yugal ! Après, ce n’est pas un problème, juste une réflexion.

Encore une fois une mention spéciale au titre caché à la fin de Fearless Pride, une sorte de cowboy blues mother fuck** complètement décalé avec le reste de l’album mais tellement bon (faut dire que j’adore ce style) et qui fait une bonne surprise de qualité avec une ambiance et des solos de grattes comme on les aime ! En tout cas, tout ça est très bon et je vous laisse écouter pour vous faire une idée avec Enter The Madness :

Maintenant, la seule chose que l’on souhaite, c’est de voir Yugal nous sortir un véritable album avec une atmosphère, une puissance comme ils savent en mettre dans leur musique, tout cela sur une dizaine de titres pour un plaisir décuplé. Mais laissons les respirer, leur EP vient de sortir et ils doivent être actuellement sur la route (et au Motocultor 2014 entre autre !) pour défendre leur bébé. C’est en leur souhaitant une bonne continuation que je vous laisse avec la promesse d’un article sur un groupe de hard qui passe à Nantes dans pas longtemps en concert, saurez-vous deviner de qui il s’agit ? Bwahaha, ça m’étonnerait !

Facebook

Julio pour Music U Need !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s