Holding Sand

Salutations à tous bande de tourangeaux (ou pas) !

Aujourd’hui, un groupe tout droit venu de Black Wave Promotion avec qui j’aime bosser pour la qualité des groupes de métal de l’hexagone qu’ils ont à proposer. Malgré un style de métal (et oui !) qui m’est un peu moins familier que d’autres, l’écoute de leur deuxième album m’a carrément convaincu. Alors, pour vous donner envie de vous procurer cet opus qui est sorti hier, rien de mieux qu’un petit tour d’horizon avec Music U Need 😉

Voici Holding Sand !

Holding Sand

Holding Sand

Le Genre

Post-hardcore

Le Groupe

Holding Sand est originaire de Tours et a commencé en 2007 mine de rien ! Avec trois EPs et deux LPs à son actif, il n’est pas étonnant que le presskit m’indique en gros paquet de collaborations en live avec des groupes comme Mass HysteriaFishbone ou encore Bukowski. Tout ça pour dire que ce n’est plus exactement ce que l’on peut appeler un petit groupe !

Ce 23 Février, Holding Sand a sorti avec son nouveau line up A Life Worth Memoirs, un concept album assez glauque hein ! traitant de la maladie, la mort et dont le groupe a fait la promotion avec une vidéo-documentaire de trente minutes complètement à l’opposé dans le ton. Très fun, dont l’histoire du pot de yaourt vaut à elle seule le détour. On est d’ailleurs bluffé chez Music U Need par les évolutions des APIs Google 🙂

A Life Worth Memoirs

A Life Worth Memoirs

Alors j’ai bien sûr écouté l’album en question mais, pour bien faire mes devoirs, également On Sleepless Nights (EP 2010) et Some Things Are Better Left Unsaid (LP 2012). Ce que je retiens, c’est un groupe qui très vite a trouvé son genre (le post-hardcore donc) et qui le développe de plus en plus à sa sauce. Là où STABLU (fun !) attaque directement dans le bout de gras, A Life Worth Memoirs commence par une intro des plus post-rock, prenant le temps d’introduire le concept de l’album, au même titre que Lights Out plus loin.

La composition globale des morceaux est moins « entendue » que précédemment. Avec la moitié dépassant les cinq minutes, on a affaire à des structures riches. On est surpris de se faire offrir un instrumental tel que Worn Out, super bien foutu, avec la sauce qui monte progressivement. Les émotions varient plusieurs fois dans un même titre (OK, surtout dans Denial, Anger, Bargaining, Depression, Acceptance !) et cela rend l’expérience de cet album… assez émouvante. Un peu comme quand j’étais ado en plus grave. Ce qui n’est pas désagréable, soyons bien d’accord 🙂

Le tranchant du son, dans les parties sauvages disons, a aussi son rôle dans ce ressenti assez subjectif peut-être. L’attaque de Hell-Bent, n’étant pas sans me rappeler mes premières écoutes d’un 36 Crazyfists, vient des tripes et est parfaitement accompagnée du chant hurlé puis chanté/déchiré, style de voix que j’ai toujours apprécié. Et ces moments de violence allant de pair avec les idées noires abordées sont nombreux : il ne faut pas oublier que le post-hardcore est un genre qui touche au métal. C’est pas parce que y’a des émotions que ça n’arrache pas en clair !

Holding Sand grandit avec la sortie de ce nouvel album qui réussit dans sa volonté d’être un concept album, avec donc plus d’implication personnelle dans la composition mais aussi plus de prise de risque dans les choix musicaux pour atteindre cet objectif. J’aime cela chez un groupe et j’espère qu’ils continueront dans cette voie !

PS : Mention spéciale aux divers organismes publiques qui semblent avoir collaborés d’une façon ou d’une autre dans la réalisation de cet album, initiative louable au vu du genre musical (et en dehors du genre de même).

Le Son

Les Liens

Site officiel

Facebook

See you next time, bitches!

Julio pour Music U Need.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s